Le Piège du Feu Vert

Categories Auto Articles en relation Guide de la formation B

Le Piège du Feu Vert

Vous approchez d'une intersection, le feu est vert, comment faire ? Si celui-ci change de couleur dois-je freiner ou passer ? Comment éviter de se faire percuter si un autre véhicule me suit de trop près ? Autant de questions que nous pouvons nous poser pendant la formation… et après !

Un peu de physiologie

L’œil humain perçoit les couleurs dans une zone de 30°, il est donc impossible de percevoir le changement de couleur au-delà de cette zone (pour vous en convaincre, fixez un point au loin et demandez à quelqu’un de vous présenter un feutre de couleur sur le côté)

Un peu de physique

Lorsque nous circulons à la vitesse de 50 km/h nous parcourons environ 14m à la seconde (soit la longueur d’un bus)

A cette vitesse ma distance de freinage est d'environ 9m (auquels je rajoute la distance nécessaire pour réagir)

Comment aborder les feux tricolores ?

Aborder un feu ne pose aucun problème, sauf quand il est vert ! En effet lorsque nous le voyons vert il se trouve encore au loin et l’avenir d’un feu vert est de changer de couleur, de plus il y a cette camionnette derrière moi qui me presse à accélérer...

Les scénarii possibles

J’accélère en espérant « avoir le temps »

Le véhicule derrière en profite pour accélérer également (« si il passe, moi aussi »), bien entendu le feu passe au jaune (voire au rouge, de toute façon je ne vois plus le changement de couleur au-delà de 30°), si je décide de freiner je suis percuté par la camionnette qui me suit, si je passe je risque une verbalisation (amende de 4ème classe, 4 points de retirés, 1 stage obligatoire en période probatoire) et en examen je commet une faute éliminatoire, sans compter le risque d’accident si un autre usager s’engage dans le carrefour…

Je maintiens mon allure en espérant qu’il ne change pas de couleur

Cela ne changera pas beaucoup de la situation précédente, je ne fais que limiter les risques en cas d’accrochage

Je ralenti au feu vert

Au secours ! Et pourquoi pas s’arrêter ? Non, il ne s’agit pas de cela, soyons logique : le Code de la Route (R.415-1) nous dit : « Tout conducteur s'approchant d'une intersection de routes doit vérifier que la chaussée qu'il va croiser est libre, circuler à allure d'autant plus modérée que les conditions de visibilité sont moins bonnes… » En réduisant l’allure (il ne s’agit pas de freiner mais juste lever le pied) les avantages sont nombreux :

  • Je vais contenir le véhicule qui me suit de trop près (en se rapprochant de moi il va mettre le pied sur le frein, ce sera toujours mieux que s’il continue d’accélérer...)
  • Je peux mieux observer le feu et l’intersection (la vitesse réduit le champ visuel)
  • Je me prépare psychologiquement et physiquement à m’arrêter (donc je réagis plus vite)
  • Ma distance d’arrêt se réduit
  • Je respecte le Code de la Route
  • Je rassure mes passagers (y compris l'examinateur...)

En procédant de la sorte, je ne risque plus d’agir dans la précipitation

Et si le feu change de couleur au moment où je le franchis ?

Effectivement il changera de couleur un jour, mais j’ai pris toutes les précautions pour ne pas commettre d’infraction ni me mettre en danger, c’est là que la physique rentre en ligne de compte : Il y a une distance à partir de laquelle il ne faut pas s’arrêter ! En gros, je ne m’arrête pas après le feu.

Si j’adapte ma vitesse avant le feu et qu’il change de couleur « au dernier moment » le franchissement du feu jaune est possible dans le cas où l’arrêt ne peut avoir lieu dans des conditions des sécurité suffisante, ce qui signifie que :

  • Le policier ne vous verbalisera pas car il aura constaté que vous avez pris des précautions en amont en adaptant votre allure
  • L'examinateur ne vous ajournera pas, car vous avez votre comportement est adapté et vous n'avez pas commis d'erreurs émiminatoire
  • Le radar feu ne vous « flashera » pas car il faut passer sur les 2 détecteurs au rouge pour que le PV soit envoyé (au pire vous ne verrez qu’un « flash » dans le rétro sans verbalisation)

Alors ne tombez pas dans le «piège du feu vert», ralentissez !

Partagez cet article !

Derniers articles

Le barème des suspensions de permis de conduire Une harmonisation des sanctions administratives sur ...
Le 20 novembre on met les gants ! Obligation du port des gants pour les motards mais aussi les cycl ...
Les fautes éliminatoires au permis de conduire La durée de l’épreuve du permis de conduire est de 3 ...
Comment avoir les points de courtoisie et de conduite économique ? Beaucoup d'élèves ignorent qu'il ...
Passer l'Examen Pratique du Permis de Conduire B Le déroulement de l'épreuve pratique est parfois m ...
Vérifications Extérieures CLIO IV Comment effectuer les vérifications Il est indispensable de ne pa ...