Categories Auto Articles en relation Guide de la formation B

Démarrer-S'arrêter

Principe mécanique

Il est facile de comprendre le rôle des différentes pédales : L’accélérateur sert à accélérer (c’est-à-dire faire tourner le moteur plus vite), le frein sert à freiner (il agit sur les roues de la voiture) et l’embrayage sert à …débrayer !

Et oui ! Parce que dans la réalité c’est une pédale de débrayage, cela signifie qu’elle DE-fait quelque chose, en fait la pédale d’embrayage permet de désaccoupler (séparer) le moteur des roues.

  • Lever la pédale c’est embrayer (je relève le pied)
  • Baisser la pédale c’est débrayer (j'appuie sur la pédale)

Pour démarrer la voiture (on suppose que le moteur est en marche et que la 1ère est passée) il faudra embrayer, c’est-à-dire faire en sorte que le moteur entraine les roues et pour s’arrêter, bien entendu, il faudra séparer le moteur des roues (Il ne faut pas perdre de vue que le moteur, lui, tourne en permanence : quand il est à l’arrêt c’est qu’il a calé !)

Comment démarrer ?

  1. Débrayer à fond (pédale enfoncée)
  2. Passer la 1ère vitesse
  3. Relever l’accélérateur jusqu’au point de patinage et en même temps fournir une légère accélération (qui permet au moteur de tourner suffisamment vite pour ne pas caler)
  4. Dès que le point de patinage est atteint (le bruit du moteur change, le véhicule commence à bouger) il faut absolument retenir l’embrayage et maintenir l’accélérateur, puis en levant progressivement l’embrayage la force du moteur va se transmettre aux roues, votre voiture va avancer…
  5. Dès que l’allure est suffisante, on peut lâcher totalement l’embrayage, vous contrôlez maintenant votre vitesse avec l’accélérateur.

Il faut bien comprendre que l’accélérateur ne sert qu’à fournir la force nécessaire pour démarrer mais que c’est l’embrayage qui permet de faire passer cette force aux roues.

La chaine cinématique, cliquez sur les commandes pour visualiser

Pour réussir un bon démarrage :

  • Poser les talons au sol, le pied droit pivote et le pied gauche recule en glissant sur le talon
  • Essayer de trouver rapidement votre point de patinage
  • « Sentez » votre voiture :
    • Elle tremble ? L’embrayage est trop haut et/ou vous n’accélérez pas assez
    • Elle cale ? Vous n’accélérez pas assez
    • Elle part trop vite ? Vous avez levé votre embrayage trop rapidement

L'importance de l'accélérateur

Bien souvent les débutants n'osent pas accélérer, pour ne pas faire de bruit ou simplement par peur de partir trop vite, en réalité ils font une erreur.

Le fait d'accélérer est normal, le bruit est "amplifié" lorsque l'on se retrouve derrière un volant, tout le monde accélère pour démarrer et c'est normal, d'autre part le fait d'accélérer ne vous fera pas partir sur les chapeaux de roues tant que vous tenez votre embrayage (rappel : c'est l'embrayage qui permet de faire passer la puissance du moteur aux roues), mais alors pourquoi accélérer ?

Tout d'abord pour éviter de caler, si le moteur perd de la vitesse il cale !

Ensuite, parce que le fait d'accélérer va virtuellement augmenter la zone de patinage, la difficulté du démarrage est de maintenir l'embrayage dans cette zone de patinage qui fait quelques millimètres et dans laquelle tout se joue (avant d'y arriver rien ne se passe : c'est la course libre de l'embrayage, après nous avons terminé notre démarrage et la voiture roule, il ne reste plus qu'à le lâcher). En accélérant c'est comme si vous augmentiez cette zone de patinage, vous avez moins besoin de précision et donc votre démarrage est facilité

Démarrage sans accélérateur, la zone de patinage est réduite Démarrage en accélérant, la zone de patinage est plus facile à doser

L’arrêt

2 cas de figure se présentent :

  • Je roule relativement vite, je freine pour ralentir l’allure et, quelques mètres avant l’arrêt je débraye à fond afin que le moteur ne cale pas (les roues s’arrêtent mais pas le moteur, rappelez-vous ils sont reliés ensemble…)
  • Je roule lentement, si je freine mon moteur risque de caler immédiatement, il faut donc débrayer en même temps (mais pas de la même façon ! Embrayage à fond et frein en douceur…)
Partagez cet article !

Commentaires   

0 #3 william anderson 05-11-2017 17:11
merci pour l'article
Citer
0 #2 Julie 22-05-2017 09:21
Je passe l'exam bientôt. Super les explications
Citer
0 #1 Francine 27-04-2016 21:15
Very clear explanations.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers articles

Intérogation orale au permis B - Les premiers secours A compter du 1er janvier 2018, l'examen du pe ...
REMC L' Arrêté du 13 mai 2013 relatif au référentiel pour l'éducation à une mobilité citoyenne défi ...
Le barème des suspensions de permis de conduire Une harmonisation des sanctions administratives sur ...
Le 20 novembre on met les gants ! Obligation du port des gants pour les motards mais aussi les cycl ...
Les fautes éliminatoires au permis de conduire La durée de l’épreuve du permis de conduire est de 3 ...
Comment avoir les points de courtoisie et de conduite économique ? Beaucoup d'élèves ignorent qu'il ...